Je ne vais pas vous abreuver encore de photos concernant ce deuxième fauteuil mais, cette fois-ci, vous faire profiter de temps à autre d'astuces.

Aujourd'hui, il s'agit d'une astuce qui m'a été donnée par une professionnelle chez que je me fournis de temps en temps en matériel. En effet, après avoir cousu les ressorts sur les sangles, il faut les guinder et, pour cela les abaisser d'au moins 1/3 de leur hauteur. Or, quand on en a trois sur la même rangée avec de petits bras, c'est très difficile. J'avais vu une vidéo dans laquelle le tapissier maintenait ses ressorts abaissés avec du fil électrique. L'inconvénient est qu'ensuite, quand on a passé les ficelles de guindage, ce fil ne peut être récupéré car il est coupé.

 DSC_0344

L'astuce consiste à utiliser de petits crochets de boucher et des maillons de chaîne. Cela vous permet, si vous avez d'autres fauteuils identiques à refaire - comme c'est mon cas - d'avoir des ressorts abaissés de la même façon.  Ici, comme je voulais que l'assise soit un peu plus basse vers l'arrière, il faut donc que cette rangée de ressort soit plus basse que les deux premières. J'ai donc utilisé 6 crochets de 35 mm et 3x2 maillons de 30 mm par ressort. Pour les deux autres rangées : 6 crochets de 30 mm et 3 maillons de 30 mm.

Je n'ai donc plus à peser de tout mon poids sur  trois ressorts en même  temps pour les guinder et je suis sûr que mes ressorts sont tous à la même hauteur.

Et voilà....